LE FAUTEUIL CLUB - SOUVENIRS DE CLUB - CONTACT

LE FAUTEUIL CLUB (LE CANAPE CLUB par extension, c’est le cas de le dire !))

 

Pinterest

S’il est vrai qu’il fait partie des grands classiques de la décoration d’intérieur en France, le fauteuil Club est toujours d’actualité. En traversant le siècle, celui-ci a gagné en charme, en diversité et en célébrité.
Le fauteuil Club est une création purement '''française'''. Il est apparu sous le nom de «fauteuil confortable» avant d’être reconnu sous son nom actuel. En effet, Il est dit «confortable» en opposition au fauteuil «de style», plus droit et moins enveloppant.

Des artisans les plus inconnus les uns que les autres ont participé à la conception et à l’évolution de ce fauteuil.

D’où vient le fauteuil club ? Quelle est son histoire ? Je ne peux pas y répondre. Je peux émettre seulement des hypothèses. Il serait si simple de vous dire : «je sais  tout, je détiens la vérité!!», mais il faut cependant faire preuve d’humilité et se dire que, peut être, il peut y avoir un doute…

L’apparition du terme « club » est mal connu. Ce n’est pas un terme pensé et élaboré dans les écoles. Cela provient peut être, de ces fameux clubs français ET anglais, situés dans les colonies, où les grands de ce monde aimaient se rencontrer et discuter, dégustant un bon malt 12 ans d’âge et inhalant des volutes épicées (censure oblige, je ne dis ni boire ni fumer !)
Au fil du siècle, quelque soit le style d’intérieur, le fauteuil Club continue à être partout chez lui. Il est empreint à une douce nostalgie et nous rappelle papa fumant son tabac (zut, je l’ai dit !), ou la Symphonie Fantastique de Berlioz... Ses formes donne au salon une impression de calme, de sérénité

fauteuil club
Plus d'informations sur
http://www.fauteuil-club.info

 

fauteuil club Fauteuil ART DECO
Fauteuil club années 20    

CARACTÉRISTIQUES

La Forme

Avec une grande simplicité, l’époque ART DECO a dessiné des fauteuils caractérisés par des lignes souples et épurées, par opposition à l’Art Nouveau dès 1910. Il y a eu, bien sûr différents courants à l’époque Art déco, mais ce n’est pas le thème de notre « rencontre ».

fauteuil club Fauteuil club carré


Vieux fauteuil années 20    

Après la deuxième guerre mondiale sont apparues des dizaines de formes différentes. Certaines ont su traverser l’érosion du temps comme le fauteuil club moustache ou le fauteuil chapeau de gendarme, référence à la forme de leur dossier.

La Forme ronde est devenue la silhouette référence du fauteuil club. Mythique. Cette forme est devenue le symbole même du Fauteuil avec un grand F (essayez de dessiner un fauteuil, vous verrez qu'il ressemblera à celui-ci) !

Mythique fauteuil club rond

Certains fabricants reprennent ces formes devenues historiques, certains essayent d’ajouter de nouvelles formes à cette grande famille. Différents modèles sont donc créées, du plus classique à la pure création, de l’arrondi magique d’un galbé à la sobriété de lignes anguleuses (C’est bôôôô….).

Exemple de nouvelles formes
Les formes arrondies vous rappellent certainement le fauteuil club classique de grand-papa. Pourtant, c'est une création pure.
Ses accotoirs évasés lui donne une forme singulière. Le point de fuite se trouve mis en valeur et appelle au repos absolu.

Jazz club IV
Exemple de nouvelles formes Les formes arrondies vous rappellent certainement le fauteuil club classique de grand-papa. Pourtant, c'est une création pure. Ses accotoirs évasés lui donne une forme singulière. Le point de fuite se trouve mis en valeur et appelle au repos absolu.
Fauteuil club Paris
De conception exquise, à la fois simple et élégant, ce fauteuil contemporain ressemble au fauteuil club des années 30. Sa forme cubique et ses pieds en métal lui procurent une silhouette légère.
">fauteuil design

La fabrication

Créateur, Menuisier, Mégissier, Tapissier, Sellier, Coloriste sont les principaux corps de métiers nécessaires à la fabrication d'un fauteuil Club. La synergie de ces connaissances lui a donné vie.Créateur, Menuisier, Mégissier, Tapissier, Sellier, Coloriste sont les principaux corps de métiers nécessaires à la fabrication d'un fauteuil Club. La synergie de ces connaissances lui a donné vie.

   Cirage et lustrage de la peau
Il est apparu au début du XXème siècle avec l’application de nouvelle technique de garniture : l’utilisation des ressorts biconiques, dans l'assise mais aussi dans les dossiers et les accotoirs. A la souplesse du ressort est ajouté un rembourrage en crin végétal.
Le progrès industriel a remplacé cette méthode de garnissage par des ressorts no-sag ou des sangles élastiques, accompagné de mousse synthétique. Le maniement de ces matériaux est souvent plus rapide.

L’enveloppe : le cuir de mouton

Le revêtement a évolué selon les modes et les techniques industrielles : Simili, velours, cuir vachette pleine fleur, cuir fleur corrigé ou bycast plus récemment. La peau de mouton (basane)  reste la marque d’authenticité de ce fauteuil, le cuir de référence.

   La basane    

Cette peau de 90 cm2  environ, au tannage végétal, laisse apparaître, au travers de la teinte, les marques et les défauts de la peau qui rendent chaque fauteuil très personnel. De plus, la grande finesse du grain donne au fauteuil une patine particulière au fil du temps. La qualité du cuir français jouissait d’une renommée internationale au XIXème siècle. La basane notamment, était un produit typiquement français dont la qualité supérieure ne fût égalée nulle part ailleurs dans le monde (à l’exception de Cordoue).
La basane, ou cuir de mouton, a un toucher si charnel qu’Internet connaît, enfin, ses limites ! Les personnes qui pensent que le cuir est « froid » n’ont jamais touché de la basane ; les pores de sa peau retiennent la chaleur du corps.
Il faut entre 6 et 8 peaux de mouton pour habiller un fauteuil. Elles se posent mouillées, tendues au maximum et se contractent en séchant. Sa durée de vie est de 60 ans environ…selon l’utilisation et l’entretien effectué.
Le fauteuil Club est sûrement le seul fauteuil qu’on aime patiner, usé par le temps. Les tâches et les déchirures deviennent des anecdotes, des souvenirs et témoignent du temps passé.
Le plus parfait des fauteuils imparfaits !

Actuellement, les passionnés des fauteuils Club parcourent les brocantes pour les retrouver « dans leur jus » avec leurs rides mais surtout avec cette fabrication traditionnelle qui leur donne tant de cachet : crin végétal, ressorts, basane tendue. Seulement, les fauteuils CLUB sont devenus de plus en plus rares. Trouver la perle réunissant une belle forme et un bon état devient impossible.
Deux solutions alors :

  1. Acheter un vieux club et le restaurer soit à l’ancienne, soit en garniture contemporaine
  2. Faire fabriquer un fauteuil club en se renseignant sur ces caractéristiques techniques, notamment sur la qualité de la peau utilisée.

L’extension : le Canapé club

Oui, il existe aussi ; le fauteuil club s’est adapté au confort  que nous demandons à notre intérieur. Nous voyons encore souvent des canapés club des années 50/60 en simili doté d’un lit convertible. De nombreux doigts ne me contrediront pas, Celles et ceux qui tentaient de déplier le canapé convertible de l’époque prenaient le risque d’être amputés à vie !

   Canapé convertible en simili
Les canapés club en basane, patinée avec le temps, sont magnifiques

   Magnifique canapé années 40 en basane
Remarque très personnelle sur les canapés :
Le canapé n’a JAMAIS était conçu pour accueillir et inviter des amis à s’asseoir mais plutôt pour se coucher dedans !!! C’est un lit déguisé en plein milieu du salon, un lit 1 place voire 2 places lorsque l’on est très amoureux.

haut de page


CONTACT ET LIENS

fauteuil-club@orange.fr - Fauteuils club et et canapés Jazz Club - Fauteuils club et et canapés Bournas - Clubsessel Jazz Club - Acheter des pots de cire - Fauteuil design et canapé design - Lampe Gras - Tapis en cuir

fauteuil club et canapé Cleyborne de Bournas

Copyright ® (politesse en français) Didier Rayssiguier, ne copier ni les textes, ni les photos, sans permission.

haut de page


Définitions

Accoudoirs : partie aménagée en haut du siège pour poser les coudes (prie-Dieu)

Accotoirs : ce qui sert à s’accoter, poser les bras sur les côtés d’un siège.

   Fauteuils club à oreilles

Basane : peau de mouton traitée au tannage végétal (très écologique), avec un grain naturelle visible.

Bycast : Croûte de cuir (partie inférieure de la peau) sur laquelle est appliquée un enduit en plastique lui donnant un aspect cuir brillant

Cuir Fleur corrigée : cuir ayant subi un ponçage de la fleur, contact plus froid mais plus résistant aux tâches.

Cuir pleine fleur : vachette, mouton ou autre, c’est une peau sur laquelle la surface d’origine a été conservée. Ce cuir laisse apparaître les caractéristiques de la peau


SOUVENIRS DE CLUB

Envoyez-nous des photos de vos fauteuils club,  avec ou sans vous, dans votre salon, ou d’anciennes photos avec vos parents ou grand parents. N’oubliez pas de nous racontez vos anecdotes. Envoyez nous des photos de fauteuils qui vous sont chers, vous nous aiderez à enrichir notre photothèque !

Le salon de Paul Reynaud (CNHI) et le fauteuil club conçu par Ruhlmann lui-même (Paris)
Le salon de Paul Reynaud (partie) a été conservé en l'état au sein du nouvel établissement "Cité nationale de l'histoire de l'immigration"Paul Reynaud était ministre des colonies au moment de la construction du Palais des colonies qui abrit...e aujourd'hui la CNHI. La fresque, exaltant les apports positifs de la colonisation française, a été réalisée par Louis Bouquet, un élève de Maurice Denis. Le mobilier est d'Emile-Jacques Rulhmann : les chaises, les fauteuils "éléphant" en cuir, le bureau habillé d'ébène, d'ivoire et de galuchat

   Paul Raynaud

PAPA Brigitte, Anvers
JAZZ CLUB IV me rappelle, même si la forme des manchettes est différente, le fauteuil club que mon père possédait. Il trônait dans son bureau. Je me souviens de mon père, confortablement assis dans son Club, fumant son tabac et lisant son journal.

Devinette : A qui appartenait ce couple de fauteuils club?

   DG
Ces 2 fauteuils appartiennent bien à la famille De Gaulle. Ils sont tous les deux à la "Boisserie",à Colombey-les-Deux-Églises.

haut de page